Quel diplôme dois-je avoir pour devenir moniteur d'auto-école ?

 

Afin de devenir moniteur d'auto-école, vous devez être en possession du Titre Professionnel ECSR (Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière) qui est un diplôme d'Etat homologué au niveau III (équivalent BAC+2) et accessible à tous, sans concours d'entrée ou exigence de diplôme. On vous en dit plus ici👇

 

Quelles sont les conditions pour détenir le Titre Pro ECSR ? 🎓

Toute personne souhaitant devenir Enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière peut prétendre à suivre la formation pour obtenir le Titre Pro ECSR car celui-ci est accessible à tous, sans concours d'entrée ou exigence de diplôme.

Cependant, certains prérequis sont exigés pour accéder à la formation de moniteurs d'Auto-école : 

  • Être âgé d’au moins 20 ans,
  • Être titulaire d’un permis de conduire B en cours de validité,
  • Être apte à la visite médicale préfectorale,
  • Avoir un casier judiciaire vierge.

 

Comment financer le Titre Pro ECSR ? 💵

Il existe différents modes de financement afin d’obtenir le Titre Professionnel ESCR. En fonction du mode financement choisi, le prix de ce diplôme variera. Le tarif sera de : 

  • 9 050 € si un employeur ou un organisme financeur vous le finance (partiellement ou totalement)
  • 8 150 € si vous vous le financez ou si Pôle Emploi le finance

 

Comment se déroule la formation au Titre Pro ECSR ? 📚

La formation Titre Pro ECSR se dispense en présentiel dans un centre de formation agréé. Elle se déroule sur 9 mois pour une durée de 910 heures au total en centre de formation. Ensuite, les futurs moniteurs doivent compléter ces sessions de formation par 280 heures de stage au sein d'une auto-école.

 

Ce diplôme s'orchestre autour de deux Certificats de Compétences Professionnelles (CCP1 et CCP2) visant à former les candidats sur les différentes caractéristiques du métier de moniteur d'auto-école : 

  • Le CCP1 : ce premier certificat permet aux apprenants de permettre d’acquérir des compétences pédagogiques afin d'être apte à « former par des actions individuelles ou collectives dans le respect des cadres réglementaires en vigueur ».

Exemples de compétences visées par ce certificat : la construction et l’animation d’une session de formation avec un ou plusieurs élève ; l’évaluation de l’acquisition des compétences des candidats au permis de conduire ; savoir identifier les difficultés dans l’apprentissage, et trouver des solutions pour aider l’apprenant à les dépasser ; l'encadrement d'un tiers dans une situation d'apprentissage, entre autres.

  • Le CCP2 : ce second certificat se focalise sur la capacité à sensibiliser à « l’adoption de comportements sûrs, dans le respect des autres et de son environnement ».

Exemples de compétences visées par ce certificat : la capacité à analyser une demande concernant une prestation de sensibilisation ; la faculté à construire et préparer une action de sensibilisation ; la capacité à animer d’une séance de sensibilisation à la sécurité routière, au respect des autres et de l’environnement ; la capacité à s’auto-évaluer en tant qu’enseignant de la conduite et à faire évoluer ses compétences pédagogiques et professionnelles.

 

Comment valider le Titre Pro ECSR ✅

Pour valider le Titre Pro ECSR, il est nécessaire de réussir les trois épreuves de l’examen. Celles-ci peuvent varier selon le centre agréé et la session :

  • Un devoir écrit de synthèse sur un sujet d’ordre général,
  • Une mise en situation professionnelle, 
  • Un entretien sur un texte en lien avec la Sécurité Routière.
  • Un audit de conduite.

 

👇 Suivez notre page Facebook dédiée aux moniteurs 👇

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Vous n'avez pas trouvé de réponse à vos questions ?

Pas de panique, envoyez-nous un petit message.

Nous contacter